marché immobilier

Impacts de la crise sanitaire sur le marché immobilier dans les Alpes-Maritimes

On se doutait clairement que la crise du coronavirus allait avoir un impact sur tout le plan de notre vie quotidienne. Le marché immobilier fait justement partie des secteurs qui ont été considérablement touchés par cette pandémie. En effet, le Covid 19 que nous vivons depuis le mois de mars dernier a amené une nouvelle donne dans les Alpes-Maritimes.

Crise sanitaire et baisse des offres immobilières

Sous l’effet de la pandémie, l’actualité immobilière dans les Alpes-Maritimes en a payé le prix. Nous constatons une grande évolution de l’immobilier de la Côte d’Azur. Cela se traduit principalement par la baisse des offres immobilières avec des prix qui ne cessent d’augmenter. La crise sanitaire que nous sommes encore en train de vivre dans les temps actuels est en partie voire même grandement responsable de cette plongée du volume de mise en vente. D’ailleurs, pour Jean-Marie Ebel : « C’est le niveau le plus bas enregistré depuis 10 ans ». Les nombres de vente ne cessent de diminuer avec une augmentation non contrôlée des prix. Pour toutes ces raisons, force est de constater les effets du COVID 19 qui ont fait que le secteur du marché immobilier affiche aujourd’hui un recul de -18% par rapport à 2019.

Crise sanitaire, les entreprises de construction en deuil

Cette crise sanitaire continue toujours d’avoir un réel impact sur l’activité des entreprises de construction. Bien évidemment, la principale préoccupation en ce moment concerne les moyens de se relever de cette crise jugée comme étant la principale priorité dans le contexte actuel. En l’occurrence, les activités des entreprises de constructions connaissent en ce moment une certaine paralysie. D’ailleurs, ce n’est pas le seul secteur touché car la paralysie est d’ordre général. Pour toutes ces raisons, le coronavirus a donc eu et continue toujours d’avoir de sérieuses répercussions économiques. La pandémie engendre donc un déficit de construction neuve pour le BTP qui est pourtant un des éléments clé de la filière logement.

Les perspectives de relance du marché immobilier

Bien évidemment, les personnes concernées de cette crise du marché immobilier ne vont pas restées les bras croisés. Malgré le confinement, en mois de mai et en mois de juin, le marché à tout de même repris des couleurs. Aussi espère- t-on s’attendre à une bonne année globale. Toutefois, les résultats ne seront certainement pas au même niveau que ceux de l’année 2019 qui celle-ci est d’ailleurs considérée comme une année exceptionnelle en ce qui concerne le marché immobilier dans les Alpes-Maritimes.

Un effort limité par les contraintes sanitaires

Les responsables en BTP exigent le renouvellement des autorisations de construction et de développement de l’offre de logement neuf. Néanmoins, malgré cette prise de conscience ainsi que ces efforts constatés, les mesures sanitaires restent très contraignantes. Ainsi, les retards pris durant cette période auront du mal à être rattrapés. De plus, la perte de revenus des ménages et le durcissement des conditions d’octroi des prêts immobiliers vont aussi avoir un réel poids sur le pouvoir d’achat immobilier des particuliers. Toutefois, il y a lieu de saluer le plan de relance que l’Etat a annoncé qui est tout de même un point positif dans cette situation chaotique. Des mesures en faveur du logement abordable et de la rénovation énergétique ont été prises, ce qui va probablement changer la tournure de la situation actuelle.